Contexte

Notre entreprise possède deux sites d’évacuation des déchets :

  • 1 carrière à ARANDON (38), arrêté préfectoral en annexe, qui permet le stockage de divers matériaux,
  • 1 site industriel à MORESTEL, arrêté préfectoral, qui permet le stockage des déchets de chantiers à recycler.

Ces deux sites sont des lieux de transit pour les réutilisations de matériaux.

Pour les autres types de déchets, un contrat a été passé avec la société « TRILOGIE » (ex Dumas à Belley 01) pour l’évacuation de toutes les autres classes non inertes. Cette société possède donc des bennes dans chaque site industriel et aux bureaux. Nous verrons plus loin l’utilisation de ces bennes (voir contrat). Une benne est disponible aussi au dépôt de Morestel pour les retours des « petits déchets » du soir (plastiques, emballages, cartons, morceaux de bidim…).

Carrière Arandon

Cette carrière accepte les décharges  de matériaux inertes :

  • terre et déblais argileux en vue de réutilisation du terrain agricole,
  • déchets divers de démolition de routes, déblais graveleux, béton en vue de leur transformation en grave 0/80 conforme au guide de recyclage (voir annexe rapport d’essais),
  • fraisats en vue de réutilisation « recyclés ».

carriere-arandon-enrobes

Site de la centrale de MORESTEL

Ce site accepte les déchets de routes, bétons, croûtes d’enrobés, « blanc de centrale, », en vue du concassage une fois par an pour réaliser un 0/80 conforme au guide de recyclage (voir photo).

dechets-diversDéchets divers : plaques, bétons, tout venant, enrobés, à concasser
dechets-recylclesRecyclé 0/80

Organisation de l’entreprise

Il est à noter que nos chefs de chantiers sont sensibilisés au tri des matériaux, de toute façon, ils ont interdiction d’aller ailleurs que sur les trois sites possibles et les chefs de site sont un filtre complémentaire.

  • Les chauffeurs « fonctionnent » au bon de livraison, ils ne peuvent donc pas s’écarter de la destination indiquée par le chef !
  • Les chefs de chantier ont tous été pourvus d’un tableau, répertoriant les différents types de déchets.

 

Tri des déchets

Principe

Notre entreprise s’engage à recycler, dans la mesure du possible, tous les matériaux pouvant l’être.

Des dispositions sont prises pour ne pas mélanger les déchets pendant les différentes phases de chantier :

  • Le personnel est formé au tri des déchets,
  • Il a connaissance des filières existantes et adapte le tri en conséquence,
  • Les moyens de collecte sont adaptés à chaque famille de déchets, en conséquence de quoi, le tri est inéluctable,
  • L’encadrement de chantier est vigilant et a pour mission de s’assurer du respect du tri sur le chantier.

Le chef de chantier est responsable du tri des différents déchets afin de ne pas les mélanger.

Chaque sorte de déchets aura une zone de stockage délimitée à l’aide de rubalise.

Le conducteur de travaux est responsable du contrôle, du suivi et de la traçabilité de l’élimination de déchets. Il renseignera un cahier spécialement ouvert afin d’y consigner les quantités des déchets, leur destination et la vérification de leur arrivée vers les lieux de stockage.

Un contrôle visuel réalisé par sondage par le chef de chantier permet de contrôler la qualité du tri et, en cas de besoin, compléter la formation de ces équipes. Un bilan tri des déchets sera réalisé en fin de chantier.

Les matériaux inertes (déblais)

Les matériaux inertes sont des déchets minéraux, qui ne sont pas susceptibles de subir une évolution physico­chimique ou biologique dans le temps. Ils ne se décomposent pas, ne se brûlent pas, ne sont pas biodégradables et ne détériorent pas d’autres matières avec lesquelles ils sont en contact.

Ces matériaux sont valorisés avec ou sans traitement.

Ces matériaux sont triés en trois catégories par la pelle mécanique pendant la phase de terrassement.

Les matériaux enrobés

Le fraisât provient des couches d’enrobés rabotées. Le produit de rabotage (fraisât) de la couche d’enrobés est envoyé sur la plate-forme de notre centrale d’enrobés de Morestel en vu d’être incorporé à la fabrication d’enrobés. Une étude de formulation sera proposée afin de déterminer le pourcentage d’introduction de fraisât et de vérifier le comportement du mélange.

Les matériaux béton

Ces matériaux sont mis en stock sur une plate-forme de recyclage à notre dépôt de Morestel. Ils seront concassés et utilisés en remplacement de la grave 0/31.5 ou 0/80 dans la constitution de couche de réglage, selon les directives ministérielles, quand cela sera autorisé par le maître d’œuvre.

Les matériaux non traités

Les déblais terreux ou graveleux sont évacués dans nos deux carrières. Ils seront utilisés à terme pour la remise en état de celle-ci ou pour la remise en état de terrains agricoles.
Nous avons récemment fait l’acquisition d’un godet cribleur. Ce matériel apporte de nombreux avantages :

Mobilité et Rapidité de mise en œuvre : ce matériel n’est pas trop volumineux et peut facilement être amené sur le chantier en même temps que les engins. Il dispose également d’une attache rapide qui lui permet d’être monté sur un engin même pour un volume faible de matériaux à traiter.

Efficacité en toutes conditions : même matériaux humides et collants, le criblage fonctionne parfaitement.

Qualité des matériaux : le godet permet de calibrer de 0/8mm à 0/70mm quelque soit le matériau à cribler. Le godet travaille dans une application pour le traitement et l’amélioration des sols, avec la possibilité de produire soit un matériau 0/80 utilisé en couche de forme, soit un 0/31,5 traité par la suite en assise de chaussée le refus des matériaux pouvant servir alors de galets drainants. Afin de nous assurer de la possibilité de cette bonne exécution, nous procédons dans tous les cas à une analyse et une classification GTR des matériaux.

Economie de transport : la facilité de transport du godet permet ainsi de travailler directement sur chantiers, ce qui économise le transport des matériaux par camion.

materiaux-non-traites

materiaux-non-traites-002

Les déchets industriels banals (DIB)

Ce sont les déchets non inertes et non spéciaux. Ils présentent les caractéristiques physico-chimiques assimilables aux déchets ménagers et font donc l’objet des mêmes procédés de traitement.

Ils sont stockés en centre de traitement de classe 2 ou incinérés.

  • Plastiques, cartons, morceaux de tuyaux, divers : chaque soir les chefs les ramènent au dépôt de Morestel ou une benne « divers » est disponible (Trilogie). Une autre benne est disponible à Arandon (Trilogie).
  • Plâtres : pas d’analyse sur leurs caractéristiques, envoyés à Trilogie.
  • Bois, végétaux : brûlage interdit, acheminés vers un centre de traitement pour compostage par exemple dans la région de Morestel, à Panossas (38), entreprise BIORIZE (Agronature) (ex. Michut), en vue production engrais et fertilisant.
  • Ferraille : une benne est disponible à l’entreprise, nous la revendons.

Les déchets industriels spéciaux (DIS)

Ce sont des déchets potentiellement générateurs de nuisances, toxiques et qui doivent faire l’objet de précautions particulières lors de leur élimination. Ils peuvent être : déchets organiques, minéraux liquides ou minéraux solides. Ils sont stockés en centre de classe 1. Les déchets ultimes seront selon leur nature, à stocker dans des décharges de classe 1 pour les déchets industriels spéciaux (plastiques, PVC, bidons), de classe 2 pour les déchets de types ménagers.

  • Filtres, pneus, huiles… : la « mécanique » de l’entreprise gère ses stocks conformément à la réglementation (récupération complète). Les huiles et filtres… sont récupérés par la société CHIMIREC à Arandon
  • Amiante : un plan de retrait sera réalisé. Un groupe de salariés est formé. Nous sommes habilités ; concernant l’amiante, elle est évacuée par Trilogie qui nous fourni les bons de traitement. Dans notre métier l’amiante rencontrée est essentiellement des tuyaux A.C.

Le transport

Le transport des matériaux inertes est réalisé par nos soins.

Les DIB seront collectés dans des bennes dédiées, disposées dans au dépôt de la société. Ces bennes seront reprises et transportées par une entreprise spécialisée et évacuées via une filière agréée.

Les DIS (cartouches de graisses et bombes aérosol) sont collectés à l’atelier PL Favier. Ils sont ensuite transportés par une société qui assure le regroupement des DIS. Le transporteur possède une autorisation de transport de déchets spéciaux.

Une attention particulière est portée par l’encadrement de chantier et par les transporteurs sur les parcours choisis. Les itinéraires définitifs seront arrêtés en accord avec le maître d’œuvre. La société PL Favier est vigilante et s’assure que soient limitées les nuisances particulières provoquées par le transport (bruit, poussières). Les mesures suivantes sont prises :

  • Eviter de traverser les zones sensibles de l’agglomération (école, hôpitaux, etc.) à chaque fois que cela est possible,
  • S’assurer que les transporteurs respectent les limitations de vitesse,
  • En période humide, nettoyage ou balayage de la chaussée,
  • En période sèche, arrosage des chaussées.