Contexte

Dans le cadre de notre politique de développement durable, nous proposons à nos clients des solutions de structures environnementales vérifiées à l’aide du programme Eco-comparateur SEVE mis en place par l’USIRF (Union des Syndicats de l’Industrie Routière Française).

Le principe est de comparer les consommations d’énergie de structures de chaussée entre une solution « standard » et une solution environnementale.

Dans l’exemple ci-dessous, la structure standard est composée d’enrobés chaud classique. Notre structure environnementale est composée d’enrobés tièdes utilisant des taux d’agrégats recyclés de10 %.

L’origine de l’éco-comparateur SEVE

logo-sevePour répondre aux appels d’offres intégrant de nouveaux critères d’évaluation basés sur les aspects environnementaux, les adhérents de l’USIRF (Union des Syndicats de l’Industrie Routière Française) ont créé SEVE, un éco-comparateur environnemental, commun à l’ensemble de la profession. SEVE compare deux solutions techniques à partir de l’analyse de cycle de vie (ACV) partielle de chacune d’entre elles, selon des modalités définies ci-dessous : la solution dite de base qui est celle décrite dans l’appel d’offres et la (ou les) solutions(s) variante(s). Pour une même offre, il peut donc y avoir autant de réponses que de solutions variantes proposées.

Cycle d’un projet

cycle-projetL’ACV étudie les aspects environnementaux et les impacts potentiels tout au long de la vie d’un produit incluant les matières premières, sa production, son transport, son utilisation et son élimination. Le principe général est défini par les normes NF EN ISO 14040 : 2006 [5] et NF EN ISO 14044 : 2006 [6] et la liste des indicateurs environnementaux repris pour partie de la norme NF P01-010.

Les entreprises lors de l’appel d’offres ne peuvent pas s’engager sur la fréquence des séquences d’entretien ; c’est pourquoi il a été décidé de travailler sur des ACV partielles limitée à la livraison du chantier.

Télécharger la totalité du document